Les artistes de la Jimusho ont été envoyé à Edenlake, un village paumé en Écosse. Que s'est-il passé là-bas?Pourquoi il n'y a plus âme qui vive?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tanaka Juri

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]   Sam 13 Déc - 9:08

Il regarda d'un oeil morne la collection improbable de valises et sacs qui encombraient son sol. Parfaitement. SON sol. Dans SA piaule. Peut-être que s'il les fixait assez longuement et intensément, elles fondraient. Ou exploseraient. Ou deviendraient invisibles ? Qui sait. En aucun cas il ne doutait de ses pouvoirs d'extermination. Aucun cas. Et au pire, il n'aurait qu'à les jeter lui même par la fenêtre.

Il fut d'autant plus blasé de voir arriver un miroir en pied. Nan, mais nan. Une fois la porte refermée sur tout le déménagement, parce que oui, à tous les coups, il avait déménagé son appart. C'était pas possible autrement. Bordel. Mais...

- Pourquoi ?

Fut la seule question qui parvint à franchir ses lèvres.

- Et déjà, d'où t'as eu la permission de venir ?

Ces vacances n'étaient pas censées être réservées à l'Agence exclusivement ? Ohéééééé la sécurité! Alerte intrus, ALERTE!

- Nan et puis. Ca c'ma piaule. Vire moi tout ce bordel.

C'était pas les pièces qui manquaient dans cette baraque. Genre, vraiment pas. Alors pourquoi. POURQUOI sa chambre, à lui?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanaka Hyouga

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/12/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]   Lun 15 Déc - 17:57

Ca commençait bien. Juri n'était donc pas ravi de son arrivée au manoir. Certes, sa venue était inopinée mais tout de même… Réserver un accueil comme cela à son propre frère, à lui, non mais franchement c’était déplacé. Le sourire que Hyouga affichait au premier abord disparut aussitôt.  Surtout qu’il ne voyait pas en quoi il le dérangeait. Oui ses valises prenaient de la place dans sa chambre, et oui ils allaient devoir la partager, mais ce n’était pas un drame non plus ! Lui aussi ça le dérangeait, il ne savait pas comment caser toutes ses affaires ! Et encore, Hyouga avait essayé de prendre uniquement le minimum vital…  De bonnes vacances en perspectives s’annonçaient. Lui qui avait nourri plein d’espoir pour ces mois à venir … Et puis comment pouvait-il lui parler comme ça ? Ce "bordel" ? Son bordel ?  Il se croyait où ? Et puis pas un bonjour hein, seulement un "pourquoi ?" et "d'où t'as eu la permission de venir ?"
   
  Il reporta son attention sur Juri et une pensée lui traversa l’esprit : « Et s’il jetait mes affaires par la fenêtre ?! Je suis sûr qu’il a pensé à ça avec ses yeux assassins… » Il se figea à cette idée, son frère en était vraiment capable. Une tension s'installa dans la chambre et Hyouga ne savait pas comment montrer son agacement face à la réaction abrupte de Juri.

Il toisa son cadet, lui rendant un regard renfrogné : "C'est si étonnant que ça que je sois là ? Figure toi que c'est l'Agence qui m'a invité à venir ici. Et je ne compte pas virer mon bordel tout de suite, j'ai pas ma propre chambre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanaka Juri

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]   Mar 16 Déc - 7:34

Devant le manque flagrant de réponse face à ses questionnements, Juri sentit une veine rouge clignoter dangereusement à l'arrière de son crâne. Il ne comprenait décidément pas qu'on interdise l'accès aux coulisses aux familles, mais pas l'accès aux vacances privées qui étaient pour beaucoup un moyen d'échapper au quotidien. C'est à dire, entraînements éreintants ET famille. Nan mais allez quoi. Quand on est issu d'une fratrie de cinq frères, on a pas envie de se les coltiner en plus à l'autre bout du monde. Et surtout pas dans SA chambre, nom d'une palourde.

Déjà qu'il avait dû faire des pieds et des mains pour convaincre sa mère que Koki et Kazu ne reviendraient pas vivre à la maison, et que du coup, il pouvait bien avoir sa PROPRE chambre, ce n'était pas pour se laisser envahir maintenant. Que dalle.

Attrapant un sac au hasard, il se dirigea vers la fenêtre, sur laquelle il força un coup sec pour l'ouvrir. Le froid hivernal l'assaillit, parcourant sa peau d'une multitude de frissons. Brr. Si y'avait bien un truc qu'il détestait plus que les envahisseurs, et tout autant que les écureuils, c'était bien le froid. C'était chiant, le froid.

Soulevant le sac, il le bazarda à travers l'ouverture, ouverture qu'il referma prestement. Trop froid. Il se tourna avec un sourire en coin un chouïa insolent.

- J'espère que y'avait rien de fragile dedans. Enfin, j'm'en fous en fait.

Un bruit pas net le fit se tourner vers la vitre à qui il tournait le dos. Note pour lui même : Ne jamais se tourner quand on entend un bruit suspect. Un courant d'air - il préférait se dire que c'était le vent plutôt qu'une énième apparition fantomatique de mauvaise humeur - ouvrit avec violence la fenêtre, qu'il se prit dans la gueule. Il recula de quelques pas, sous le choc, étouffant une injure, une main posée contre son front douloureux, d'où il sentait s'écouler un liquide chaud et poisseux.

Ah bah bien. Son entaille s'était rouverte, quand il s'disait qu'il avait une vie de meeeeerde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanaka Hyouga

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/12/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]   Mer 17 Déc - 17:09

Alors là, Hyouga ne savait pas comment réagir : piquer une crise monstrueuse contre Juri qui venait de balancer son sac avec toutes ses photos perso ( de lui pour la plupart, mais quelques unes de ses frères quand même ) et autres affaires plus personnelles ; ou faire une crise de panique suite à la blessure de son frère et au phénomène étrange qui venait de se produire. La fenêtre qui était fermée, s’était ouverte…toute seule…sans l’aide de personne…Mais non n’importe quoi ça devait être le vent ! Franchement, ce manoir paumé en Ecosse ne l’aidait pas à rester dans des explications rationnelles. En plus en Ecosse, le temps était maussade et capricieux. Il s’agissait juste d’une bourrasque un peu plus violente que les autres. Ce n'était pas un esprit, on était pas dans un roman.  

   Les multiples insultes de Juri sortirent Hyouga de sa réflexion. Ah oui, il avait l’air malin celui-là maintenant. Comme quoi, balancer les affaires de ses aînés par la fenêtre n’était pas sans conséquences. Avec un soupir il s’approcha du blessé, bah oui il était un peu inquiet. C’était son petit frère quoi. Il grimaça à la vue du sang. La fenêtre l’avait trop vengé. Il ferma cette dernière tout en jetant un coup d’oeil à l’extérieur : son sac gisait par terre… heureusement qu’il avait pris les albums et pas les cadres en verre… Et que rien ne s'était brisé... Hyouga inspira un grand coup pour ne pas exploser tout de suite. "C'est qu'un sac mon grand, un sac. Il faut d'abord que tu t'occupes de ton frère. Même si à cette instant tu as envie de l'attraper par le col et le secouer comme un dingue avant de le frapper."

« Bouge pas, j’ai pris une trousse de secours avec moi… Ca t’apprendra à jeter mes affaires. »

Il se dirigea vers une petite sacoche rouge et entreprit de sortir de quoi soigner, au moins un peu, la blessure de Juri. Son sac va devoir attendre.


Dernière édition par Tanaka Hyouga le Mer 24 Déc - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanaka Juri

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]   Jeu 18 Déc - 3:16

- Même pas t'envisages de me toucher.

Nan, parce que la dernière fois qu'il avait eu le malheur de se taper une méga gamelle en roller, alors que ses parents n'étaient pas là et que Hyouga s'était fait un devoir de le soigner, il avait digne d'auditionner pour le Retour de la Momie. Vraiment. Et en plus, son sang ne circulait même plus.

C'est donc d'un oeil franchement pas rassuré qu'il vit son frère fouiller ses sacs pour en sortir tout et n'importe quoi. Mais genre, vraiment.

- T'es sérieux là ...? Marmonna-t-il en baissant les yeux sur une paire de brassard Hello Kitty.

Il lorgna davantage encore sur le dvd porno que l'aîné posa avec plus de délicatesse à côté du sac qu'il ne l'avait fait avec son shampoing à ... L'aloe vera? Bref.

C'est en tâtonnant jusqu'à son lit, puis le tiroir de sa table de chevet, qu'il extirpa un paquet de mouchoirs. Il pressa l'un des kleenex contre la plaie, grimaçant lorsqu'il changea de main d'appui. Ses doigts étaient d'un rouge poisseux qu'il avait espéré ne pas revoir de sitôt. Et pourtant, il s'en était pris des beignes dans sa vie. Mais à la tête, c'était toujours plus flippant que de s'ouvrir un coude ou un genou.

- Hyottan. J'peux savoir pourquoi t'as ramené de la chantilly et un cactus ?

Si ça continuait, sa chambre n'allait pas tardé à ressembler à un véritable bric à brac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanaka Hyouga

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/12/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]   Mer 24 Déc - 20:03

Ignorant le refus de  Juri, Hyouga continua à fouiner dans sa sacoche. Le bazar que c’était ! Bon tant pis on va tout sortir. «  Ah mes brassards fétiches ! Pourquoi je les ai mis là…bon passons, je dois d’abord trouver de quoi le soigner l’autre. »
  Il y avait de tout dans son sac, mais c’était pas vraiment une trousse de secours…

Il sortit un dvd porno de son sac l’air de rien. Bah quoi et alors ? Il pouvait faire ce qu’il voulait aux dernières nouvelles.
 Ok alors les pansements n’étaient surement pas là… Hyouga haussa les épaules et se dirigea vers un autre sac rouge un peu plus grand. Il était sûr que c’était dans un truc rouge, pour les pansements et tout le reste. Enfin il l’espérait. Il entendit son frère trifouiller dans les tiroirs, mais il persévéra dans ses recherches, il DEVAIT trouver ces fichus pansements.

Il sortit encore d’autres affaires insolites ( mais indispensables ) avant de mettre la main sur les fameux pansements !!

« Ah tu vois ! J’ai bien fait de continuer de chercher, au final je les ai trouvés !! 
Et c'est mon cactus porte-bonheur. Et je ne sors jamais sans de la chantilly, j'adore ça. Donc je ne pouvais pas partir sans. »

Il était tout fier de lui. Il se tourna vers son frère qui affichait une regard assez… noir. Bah quoi ? Il pouvait le soigner maintenant, c’est mieux qu’un vulgaire mouchoir tout de même ! En plus il y avait des papillons en motif, c’était trop mignon.

" Tu vas être adorable avec des pansements papillons. Ou j’ai des bandages roses si tu préfères, c’est drôle aussi. Tu préfères quoi ? J'admets avoir une préférence pour les papillons. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanaka Juri

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]   Jeu 25 Déc - 16:25

Il allait lui foutre ses papillons dans le cul. Accablé, il se laissa tomber sur son lit, calant son dos contre l'oreiller, en mode plus avachi que réellement assis, sa main compressant toujours son front sanguinolent.

- Ni l'un ni l'autre. Soupira-t-il.

Avec un peu de chance, il se viderait de son sang. Eh ouais ça pourrait être pas mal ça, puis ça ferait moins mal que toutes les morts qu'il pourrait endurer à se balader dans le village, ça, c'était une certitude.

Ca devait bien faire trois jours qu'il s'était enfermé dans sa chambre après sa petite escapade au puits. Dire qu'il évitait ostensiblement la moindre rencontre avec ses sempais était un euphémisme. En fait, il y en avait deux en particulier qu'il ne souhaitait absolument pas croiser à nouveau un jour. Une chance pour lui, étant junior, il n'avait que peu de chance de les rencontrer dans un couloir de l'agence. Si toute fois, il y retournait un jour. Nerveusement, il repensa aux deux guignols, et porta instinctivement sa main à son cou, où persistait encore la rougeur violacée que le Arashi s'était fait un plaisir de lui faire. Une furieuse envie de se terrer six pieds sous terre le sortit de ces souvenirs pour le moins dérangeant.

Il darda un regard vague sur les valises et tout le fouillis qui recouvrait le sol de sa chambre. Quelqu'un avait dû mettre des pancartes indiquant que cette pièce lui avait été attribuée, ce n'était pas Dieu possible que Hyouga l'ait déniché là comme ça du premier coup. Et pourquoi Hyouga déjà? Ca n'avait pas de sens de l'avoir invité ici. Surtout que Johnny n'était pas très avide de voir les membres des familles de ses poulains squatter autour des dits poulains, en général. D'autant plus qu'il n'avait pas encore croisé ou même eu de nouvelles de Koki.

Basculant sa tête en arrière, il la laissa cogner contre le mur derrière lui. De plus en plus il se sentait fatigué, ses yeux avaient du mal à rester ouverts.

- Et dans tout ce bordel, t'aurais pas une aspirine des fois ?

Histoire de se réveiller un peu, il s'allongea sur le matelas, à plat ventre, sa tête juste au dessus d'un des sacs trônant au pied du lit, dans lequel il fouilla mollement. Il en sortit successivement des caleçons aux motifs plus qu'improbables, des chaussettes dépareillées, des élastiques, et une boîte de préservatifs. Il leva un regard blasé vers son frangin.

- Globalement. Y'a que des mecs ici.

L'image d'Ikuta et d'Aiba se produisit soudain devant ses yeux. Mouais. En fait, des idoles taillés façon androgynes, ou des meufs, ça ne devait pas faire grande différence, et encore ces deux là étaient sans doute plus virils que les autres. Sortant l'un des sachets de la boîte, il l'ouvrit à coup de dents, et entreprit de souffler dans la protection de latex, préalablement essuyée contre un jeans qui traînait au fond du sac.

Il laissa s'envoler le ballon improvisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanaka Hyouga

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/12/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]   Dim 28 Déc - 14:12

- Ni l'un ni l'autre.

  Hyouga fit triste mine suite au refus de son frère. Bah quoi ils sont mignons ces pansements ! Il allait rajouter quelque chose quand il tourna la tête vers Juri. Celui-ci semblait accablé. Et pas seulement de sa présence apparemment. Ses yeux partaient dans le vague, comme plongés dans un souvenir désagréable. L’aîné fronça les sourcils, quelque chose n’allait pas avec son petit frère, il le sentait. Il connaissait suffisamment Juri pour savoir qu’un événement désagréable s’était produit. Ca expliquait sa mauvaise humeur suite à sa venue ( qui n’a pas dû arranger les choses ).
 
  On lui avait dit il y à peine quelque jours que son frère n’avait pas le moral, et que sa venue le secouerait peut-être. Hyouga n’avait pas hésité, avait fait ses bagages et pris le 1er avion pour l’Europe, afin de rejoindre rapidement l’Ecosse. Il espérait que ce n’était qu’un coup de fatigue passager, rien de bien important, mais il avait préféré s’en assuré lui-même. Une fois sur place, on lui avait indiqué la chambre de son cadet, la sienne n’étant pas prête ( après tout, il était venu dans la précipitation ). Bien sûr, il ne s’attendait pas à un accueil digne d’un héros, mais bon Juri avait été froid. Et le voir comme ça, sur son lit, somnolent et l’ombre de lui-même le perturbait. Et puis il n’arrivait pas à s’enlever de la tête l’épisode de la fenêtre, c’était trop bizarre. Il allait demander aux autres résidants du manoir s’il arrivait souvent aux fenêtres de s’ouvrir comme ça sans raison…

   Il allait demander à Juri si tout allait bien, mais ce dernier le prit de court en lui demandant de l’aspirine. Ah oui, ça pouvait aider aussi. Il hocha la tête sans un bruit ( de toute façon son frère était parti dans l’exploration d’un de ses sacs…Il avait mis quoi dedans déjà ? ) et entreprit de trouver les médicaments.

- Globalement. Y'a que des mecs ici.
 
   Il tourna la tête brusquement. Ses préservatifs ! Après un court instant il haussa les épaules, mieux vaut prévenir que guérir. Puis ça prend pas de place.
   Les aspirines étaient dans le même sac que les pansements, il donna rapidement la boîte à Juri. Il en avait 3 autres. C’est vital les aspirines. Il entendit en bruit de souffle, puis quelque chose qui se dégonflait. Un préservatif tomba à ses pieds. Alors en ce moment, l’âge mental de Juri ne devait pas dépasser les 7 ans . Et encore il était gentil.

Sinon… Tout ce passe bien depuis que tu es ici ? Pas de problème ni rien ?

Il se tenait droit devant le lit, les bras croisés sur la poitrine et le regard fixe, passant outre le préservatif part terre. Il scrutait les traits de son cadet en attente d’une réponse qu’il espérait sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanaka Juri

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]   Jeu 1 Jan - 15:15

C'était stressant. Presque autant que ces profs qui passaient toujours derrière vous lorsque vous composiez tranquillement sur votre copie et regardaient par dessus votre épaule, comme si vous ne les saviez pas là. Il n'avait jamais compris pourquoi ces saletés de profs faisaient ça, et il ne comprenait pas non plus pourquoi son frangin avait décidé de faire le piquet devant son lit, en dardant sur lui un regard peu enthousiaste. En général, il subissait ça quand il avait fait une bêtise. Hors, entre le moment où Hyottan avait quitté la maison familiale pour se prendre un appart en plein centre de Tokyo - les bars, sans doute - et celui où Juri était devenu bien trop occupé pour passer du temps en "famille" - donc à geeker toute la soirée - il n'avait pas eu le loisir de faire subir les quatre cents coups à ses frères. Encore moins les aînés.

Il se rongea distraitement les cuticules, fouinant avec tout aussi peu d'intérêt dans la valise à proximité. Le silence gagna la pièce au fur et à mesure que les secondes défilaient, jusqu'à ce qu'un grognement sonore se fit entendre. Par réflexe, il contracta son abdomen, incitant son estomac à fermer sa gueule. Il était quelle heure en fait? Bah, qu'importe.

Sortir un pied de cette chambre était bien trop dangereux pour sa santé mentale. Et physique aussi, tiens. Las de tenir son kleenex-pansement, il le reposa dans un coin du lit, tâtant son front comme pour s'assurer que ça ne saignait plus ou moins, et grimaça en ressentant le picotement.

Puis il repartit en quête de la valise, devait bien y'avoir un truc à bouffer autre que de la chantilly là dedans. Hyouga avait TOUJOURS un truc à bouffer sur lui. C'était un véritable garde manger sur pattes, d'ailleurs, il se souvenait encore de la fois où l'aîné avait gardé une tablette de chocolat dans la poche arrière de son jeans, et ne s'en était rendu compte qu'en fin de journée. Au mois d'août.

Un nouveau gargouillis résonna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'ma chambre. MA chambre. MA CHAMBRE! [Tanaka Hyouga]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» se coucher laver ses dents et ranger sa chambre...
» Bébé dort désormais dans sa chambre
» décoration garderie ou chambre d'enfant au airbrush
» set de chambre pour enfant
» La chambre de Prunille enfin tapissée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
johnny's scandals :: La chambre de Juri-
Sauter vers: